Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Energie, Porsche sur deux fronts

Automobile. Batteries à recharge ultra rapide et carburant de synthèse pour les moteurs thermiques, l’emblématique marque allemande ne renonce à rien et investit massivement.

Energie, Porsche sur deux fronts

Porsche dispose de moyens financiers colossaux. D’abord parce que la marque de voitures de sport est une des plus profitables du monde et gagne beaucoup d’argent. Ensuite, parce qu’elle fait partie du très puissant Groupe Volkswagen qui investit des dizaines de milliards d’euros dans les nouvelles technologies de pointe, en particulier l’électromobilité selon la novlangue en cours.

Pas question pour Porsche de laisser museler les hautes performances de ses voitures par les normes environnementales de plus en plus drastiques. C’est pourquoi le constructeur mise sur plusieurs tableaux. À commencer par la technologie innovante des cellules de batteries à anode de silicium qui présente un double avantage : apporter davantage de puissance et d’autonomie tout en permettant des temps de charges beaucoup plus rapide.

Le constructeur vient d’investir 100 millions d’euros dans une co-entreprise avec un industriel spécialisé pour construire en Allemagne une unité de production permettant d’équiper 1000 voitures annuellement en complément des batteries lithium-ion produites par les six usines dont le Groupe Volkswagen annoncé le construction en Europe.

Par ailleurs, Porsche travaille sur la mise au point de carburants de synthèse destinés à permettre de poursuivre la commercialisation de moteurs thermiques de haute performances qui ont fait la réputation planétaire du constructeur tout en visant la neutralité des émissions à l’horizon 2030. Contrairement à d’autres marques du Groupe Volkswagen, Porsche n’a jamais annoncé sa volonté de renoncer aux moteurs thermiques et encore moins fixé d’échéance. Personne n’imagine une 911 100% électrique.

Dominique Marée