Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Sébastien Douvier

Un challenge de plus.

Portrait de Sébastien Douvier
Accompagnement de la force de vente, construction des actions commerciales et élaboration de budget sont les domaines de compétences de Sébastien Douvier (Crédit : P. Rémy)

« Marqué psychologiquement par la période Covid, j’ai ressenti le besoin profond de changer d’environnement sociétal et de me remettre en cause en trouvant une entreprise à taille humaine et bien ancrée localement. Et comme il m’était arrivé de côtoyer le président et actionnaire principal de Gedimat, Christian Lambert, ainsi que son président d’exploitation, Thierry Dromzée, j’ai été ainsi amené en 2021 à faire plus ample connaissance avec le groupe. Et grâce à une formation de six mois sur le terrain, au siège parisien ainsi que dans différentes entreprises et points de vente de Gedimat en Normandie, Hauts-de-France et Ile-de-France, j’ai appris ainsi mon futur métier. J’avais ensuite plusieurs orientations possibles au sein du premier groupement français d’adhérents indépendants de négoces de matériaux (plus de 500 agences, 2,2 milliards d’euros de C.A.). Dont la possibilité d’intégrer Gedimat Spire dans les Ardennes ».

70 emplois dans 6 agences

Entré au sein de l’entreprise carolomacérienne à la fin de l’hiver, Sébastien Douvier est devenu, le 1er avril 2022, le directeur général de cette institution ardennaise désormais totalement contrôlée par la famille Lambert. Elle réalise 19 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 70 personnes réparties dans six agences : cinq dans les Ardennes à Charleville-Mézières (22 salariés), Balan (12), Vouziers (9), Rethel (9) Givet (6) et une dans l’Aisne, à Rozoy-sur-Serre (3).

Depuis sa prise de fonction, Sébastien Douvier est happé au quotidien par le déménagement imminent de l’antenne de Balan qui après avoir été présente dans la périphérie sedanaise de 1999 à 2022 prendra ses quartiers en septembre prochain sur le site de la société de transports Michaux à Sedan, acquise en avril 2019 suite à une liquidation judiciaire survenue en 2017. « Avec Jean-Christophe Tuot, le responsable d’exploitation, qui a passé énormément de temps sur ce projet entre le dépôt de permis de construire, le montage du budget, les devis, la sélection et le suivi des entreprises. On arrive en effet à la phase finale de ce transfert avec l’aménagement de locaux qui à l’origine n’étaient pas adaptés à l’accueil de cette nouvelle fonction ».

L’AGENCE DE BALAN TRANSFéRéE à SEDAN

La cérémonie d’inauguration est prévue en octobre. Le futur bâtiment d’une superficie de 6000 m² couvert et comprenant une cour de 12 000 m² et aussi 30 places de stationnement se dresse sur un terrain de quatre hectares. Il aura nécessité un investissement global de 3,3 millions d’euros. Dressé le long de l’autoroute et bénéficiant donc d’une très bonne visibilité, il abritera une surface de vente en libre-service de 1000 m², une salle d’exposition et 5000 m2 de stockage pour accueillir différents matériaux : bois, plaques de plâtre, laines de verre et de roche, polystyrène et poudres (ciment et enduits), ainsi que les pièces de couverture , telles que les tuiles et les ardoises.

« Cette agence 3.0 va tirer Gedimat Spire vers le haut et nous permettre de mieux servir notre clientèle du Sedanais, des Portes du Luxembourg et de la Meuse ».

« On sera donc sur quelque chose de très grand, le double de la superficie actuelle, ce qui doit nous permettre de mieux servir notre clientèle du Sedanais, des Portes du Luxembourg et de la Meuse en lui proposant les quatre catalogues du groupe. Cette agence 3.0 va tirer Gedimat Spire vers le haut et être moins dépendante de l’unité de Charleville-Mézières qui avait elle-même connu de profonds changements lors de son passage du quartier des Forges Saint-Charles à la rue des Hautes-Chaussées », estime Sébastien Douvier qui prévoit ensuite d’enchaîner sur la modernisation d’autres sites. En attendant ces prochaines échéances, le nouveau directeur souhaite que l’ensemble des collaborateurs de Gedimat - des chauffeurs aux vendeurs en passant par les magasiniers et les responsables dépôts - soient dans leur globalité tournés vers le commerce et la clientèle.

Avant son arrivée dans les Ardennes, le natif de Dijon a obtenu un BTS force de vente, effectué son service militaire et connu quelques brèves expériences comme gestionnaire de stock chez Smurfit Kappa ou négociateur immobilier. Il a vécu ensuite 23 années de sa vie professionnelle dans l’entreprise de location de matériel de BTP, Loxam. « Au sein de cette société, j’ai eu à remplir différents challenges dans trois régions : la Bourgogne, la Champagne-Ardenne et la Lorraine. D’abord comme responsable d’une agence de cinq personnes à Dijon avant d’avoir l’opportunité de bouger et d’exercer une mission similaire de management d’équipe, de commerce et de suivi et développement d’un portefeuille clients à Mâcon, Chaumont et Nancy où j’encadrais dix personnes. J’étais jeune et j’avais envie de connaître et voir autre chose ».

Bientôt 160 ans

En n’hésitant pas à faire preuve de mobilité professionnelle, Sébastien Douvier a été amené, à partir de 2012, à diriger depuis Reims un groupe d’agences sur un territoire géographique comprenant plusieurs départements, dont la Marne, les Ardennes, la Haute-Marne, la Meuse et la Lorraine.

« Je devais veiller à ce que la stratégie générale de l’entreprise soit appliquée normalement sur le terrain tout ayant toujours un rôle managérial de gestion, de recrutement et d‘agrandissement des agences en encadrant 60 à 90 employés. Entre 1998 à 2021, je me suis donc épanoui et accompli chez Loxam, qui est aujourd’hui le numéro trois mondial dans sa branche d’activité, et qui compte 500 agences et près de 7 000 collaborateurs ».

Fondée en 1863 dans le quartier des Forges Saint-Charles par Jules Spire, l’entreprise Gedimat Spire avait déjà pris un sérieux coup de jeune en juin 2017 en transférant son dépôt historique du quartier des Forges-Saint-Charles à Charleville-Mézières dans les ex-locaux de KDI Roussy à proximité de l’A 304. Elle célèbrera ses 160 ans en 2023. Longtemps dirigée par Géraud Spire (1976-2018), l’institution ardennaise est aujourd’hui la propriété des frères Lambert qui possèdent aussi la scierie ardennaise à Vireux-Wallerand. Entré au capital de Gedimat Spire dès 1987, le groupe Lambert est devenu majoritaire en 2016.

Pascal Remy