Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Laura Legin

Favoriser le bien-être des familles.

Laura Legin : « En général quand les personnes m’appellent, c’est qu’il y a urgence. » Pascal Rémy

Elle n’était pourtant pas destinée à faire ce métier. Après une formation commerciale au lycée d’Etion de Charleville-Mézières actée par l’obtention d’un BTS, un début de carrière dans l’immobilier chez Guy Hoquet (2007-2008) et à Loueur de France (2008-2009) notamment, Laura Legin a été victime d’un plan social, à l’origine d’un complet changement de vie. « Après ce coup dur, j’ai voulu passer un BTS tourisme pour lancer une entreprise dans ce secteur, mais après mon licenciement économique, j’ai subi la pression sociale et traversé une période floue de six mois parce que j’étais au chômage sans plus trouver ma place dans la société. Cette expérience de maman non épanouie m’a rattrapée ».

Après une phase d’accompagnement avec une professionnelle et son mari, Laura va poser des mots sur son mal-être et remonter la pente. « J’ai pris conscience que la perfection n’existait pas ». À partir de là, constatant que beaucoup de personnes sont débordées et stressées par leur vie quotidienne, Laura décide de devenir conseillère en organisation et rangement.

Création de L.Organise à Grenelle

On est alors en 2018. Après avoir suivi une formation de home organizer, l’Ardennaise crée alors à Gernelle, le village où elle réside, sa micro-entreprise, L.Organise, pour aider à domicile les particuliers à désencombrer leur maison et à alléger ainsi leur charge mentale. Bref, leur faciliter la vie en simplifiant leur quotidien. Tel fut le point de départ de son projet. « J’aidais ainsi les personnes à se créer des emplois du temps sur mesure et partager les moments simples en famille. Tout en animant aussi des ateliers collectifs dans les centres sociaux et les associations. Des temps d’échanges, de prise de conscience et de déculpabilisation qui ont parfois permis aux participants de mettre le pied à l’étrier. Je me suis alors rendue compte que cette activité rendait service à beaucoup de monde ».

« En étant une véritable partenaire de mes clients, j’ai contribué à redonner le sourire à de nombreuses personnes en souffrance. »

En septembre 2019, Laura postule à un appel à projets lancé par l’incubateur Rimbaud Tech, suit une Starterclass avant d’intégrer la structure après un passage devant le comité d’engagement. Ce qui l’amènera, étape par étape et grâce aux conseils avisés de différents professionnels, à approfondir son étude de marché, étudier la concurrence, réaliser un budget prévisionnel et affiner son produit. « Grâce à cet écosystème, j’ai pu lancer mon entreprise de façon réfléchie et dans les meilleures conditions possibles tout en avançant plus vite. »

Une solution digitale à la charge mentale

Janvier 2020 : la startupeuse franchit une nouvelle étape. Elle poursuit son aventure en digitale en créant Dispono (« mettre en ordre » en latin), une application de coaching en ligne permettant aux familles pressées d’apprendre à mieux s’organiser. C’est le prolongement numérique de son activité. « Au fil des missions chez mes premières clientes, principalement des mamans, on évoquait souvent leurs pensées parfois envahissantes liées à la planification des repas et des courses, au tri de la maison et à la gestion du budget familial, de l’administratif et des activités extra-scolaires. Ou encore les problèmes posés par les tâches ménagères : le repassage, la vaisselle ou le ménage. J’ai alors eu l’idée d’aider ces personnes en leur proposant de suivre librement chez elles un programme en version numérique avec des recommandations ».

Cette application est disponible depuis août 2021. Une fois connectée, l’interface propose trois espaces. Le premier génère un emploi du temps et réparti les tâches à effectuer au sein du foyer sur un planning. Le second propose des défis à relever. Le troisième est un lieu d’échanges de la communauté des adhérents où s’enchaînent questions et réponses. Dispono propose un diagnostic gratuit pouvant ensuite déboucher sur un abonnement à 14,99 euros par mois avec des tarifs dégressifs si l’utilisateur s’engage pour six mois ou un an.

Soutien de la région, Bpi et Orange

Après avoir bénéficié via Rimbaud Tech d’une subvention de la région Grand-Est et d’une bourse French Tech Bpi-France pour un montant global de 50 000 euros, son projet séduit Orange qui la sélectionne pour faire partie du programme Femmes Entrepreneuses. Ce mentorat est une aubaine pour la développeuse. « Cet accompagnement de huit mois ayant une portée nationale, cela m’a ouvert de nouvelles portes et donné plus de visibilité. Cette expérience m’a aussi apporté des réponses de qualité à des questions que je me posais ».

Aujourd’hui, Laura Legin qui a investi plus de 20 000 euros dans son activité anime régulièrement sur sa plateforme des lives, dans lesquels elle propose des thématiques diverses et variées, des conseils pratiques et des astuces sous forme de vidéos à mettre en pratique. Elle a même créé un groupe Facebook baptisé « Le club des débordés ». « C’est une vraie fierté pour moi d’en être là. Car en étant un véritable partenaire de mes clients, j’ai contribué à redonner le sourire à de nombreuses personnes en souffrance et à rendre leur univers plus beau tout en exerçant un métier extraordinaire », se félicite la conseillère avant d’ajouter : « à l’avenir, je voudrais compléter ce service en mettant les utilisateurs en relation avec des professionnels du bien-être et de la famille par visio conférence ».

Pascal Remy